Fermeture de classe à l’école des Touvents : état des lieux
10 septembre 2020
Prise de parole à deux voix : ce que l’on inflige aux élu.e.s minoritaires, en particulier quand elles sont de jeunes femmes
19 septembre 2020

Interdiction des cirques avec animaux sauvages : nos propositions au Conseil Municipal

Ce mardi 15 septembre, le Conseil Muncipal de Lagny à dû prendrer acte de l'annulation d'une délibération de 2018 interdisant les cirques avec animaux sauvages, adoptée alors à l'unanimité.

Objectif Lagny a souhaité intervenir sur ce point. La parole a été prise par notre élue, Carole Chavanne dont l'intervention est à suivre.

« Nous souhaitons vous interpeller sur cette décision d’annuler la délibération du 15 février 2018.

La délibération d’interdire les cirques avec des animaux sauvages sur le territoire de Lagny était une décision éclairée et nous saluons l’unanimité qu’avait alors reçu ce vote.

Comme vous le mentionnez, les conditions de vie et de traitement de ces animaux vont à l'encontre de leurs rythmes et de leurs comportements naturels. Pour dire les choses clairement : c’est absolument choquant de voir encore en 2020 des animaux sauvages emprisonnés toute leur vie pour réaliser des performances ridicules et contre-nature !

Nos concitoyens sont près de 72% à être favorables à l’interdiction de tels cirques sur notre territoire. Cette décision fait d’ailleurs partie des 5 mesures défendues par le Référendum pour les Animaux qui obtient à l’heure actuelle le soutien de 141 parlementaires et recueille plus de 600 000 signatures.

A Lagny, est-ce vraiment un spectacle que nous voulons proposer à nos enfants ? Des animaux dans de petites cages, exposés sur les parkings de nos supermarchés, condamnés à une vie contrainte et désespérée ?

Nous avons une responsabilité face à la présence de ces cirques. Il en incombe aux professionnels du cirque de remettre leur métier en question en proposant des numéros plus actuels.

C’est donc un combat qu’il convient de continuer. Plus de 415 communes ont pris la décision d’interdire de tels spectacles, dont 100 de plus de 10 000 habitants, et 17 en Seine-et-Marne (Esbly et Magny-le-Hongre entre autres...)

Nous savons que la loi ne joue pas en faveur de l’interdiction des cirques avec des animaux sauvages. Mais de grandes villes commencent à se positionner, et il faut compter sur le nombre grandissant de villes affirmant leur opposition.

L’interdiction des cirques avec des animaux sauvages telle que l’avait dictée la délibération N°16 du 15 février 2018  n’est pas légale, certes, en revanche, nous vous demandons au conseil municipal de prendre en compte ces deux propositions :

  • Proposition 1 : Retravailler sur cette question en prenant cette fois en compte le modèle d’arrêté municipal fournit par le service juridique d’une Association compétente. Arrêté spécifique qui, selon cette association, je cite « ne peut être cassé par le Préfet ».
  • Proposition 2 : Affirmer l’opposition de la ville à de tels spectacles en rédigeant une motion symbolique qui sera soumise au vote au prochain conseil municipal et communiquée ouvertement aux Latignaciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *